Guide de performance pour les motoneiges 998 Par TD

Règle# 1Toujours vidanger le vieux carburant et mettre du carburant frais (si vous allez chercher du carburant à la pompe, mettez 5 litres dans un camion / voiture puis le reste dans vos bidons pour vous débarrasser du 87octane laissé dans la conduite / filtre)

Contrôles des performances du moteur:

« Gapper » les bougies à .020 pour le sentier .017 pour un boost supérieur à 25 psi. Le meilleur RPM pour les tunes à gas de pompe est de 9000 avec plus ou moins 100 RPM de jeu. Pour la course à haute vitesse 8400-8600 RPM. (Pour les courseurs professionnels, des réglages personnalisés peuvent être nécessaires). La mise à niveau du joint de culasse TD (Head Gasket) est recommandée pour les niveaux de puissance de 340 HP et plus (avec goujons de culasse aka Headstuds).

Le meilleur rapport qualité-prix pour les mises à niveau de puissance est: des rampes ainsi qu’une programation (Max spool 16), le reflash du Dash TD / Multimap, suivi de nos mufflers aftermarket, du Cold Air Intake, de nos Headers et, finalement, notre kit pour Stage 6.

1-Vérifiez tout les collets, y compris les tubes de refroidisseur intermédiaire (intercooler tubes), l'ensemble du corps du throttle, la boîte d'admission, les conduites d'huile, les conduites de liquide de refroidissement et plus encore. C'est assez courant de voir plusieurs collets desserrés. Celles du corps du throttle sont particulièrement difficiles à discerner, le retrait de l'admission en plastique est nécessaire pour l'inspection correcte des collets qui relient le corps du throttle au moteur. Ils arrivent qu’elles se détachent complètement mais la motoneige continuera de bien fonctionner mais ne produira pas une bonne puissance (perte de pression de boost). Ceci est particulièrement important à vérifier. Plus le boost est élevé, plus c'est critique. Pour une pression supplémentaire, vous pouvez raser 1/8 de pouce des deux tubes espaceurs en aluminium sur les collets intérieur du throttle body. Un testeur de fuite de boost est un outil particulièrement utile pour vérifier s'il y a une fuite, soit d'un tube de charge endommagé, d'une clampe desserrée ou d'un BOV faible. Vous pouvez utiliser un compresseur avec un régulateur de pression d'air abaissé à 20 psis pour tester. Vous pouvez brancher le testeur à la sortie du compresseur du turbocompresseur. Vous aurez besoin d'un raccord à haut débit pour qu'il flow suffisamment pour être testé. Le moteur doit être tourné dans le sens anti-horaire pour fermer les valves et trouver l'endroit où il maintient la pression. Un assistant est bien pratique dans ce cas pour tenir l’embrayage primaire lors de la mise sous pression de l’intake..

2-Ne jamais tourner le moteur dans le sens des aiguilles d'une montre en regardant l’ embrayage *(clutch). Faites-le toujours tourner dans le sens antihoraire. Le moteur pourrait sauter la synchronisation sur la chaîne / sprocket s'il était tourné dans le sens des aiguilles d'une montre.

3-Pour Yamaha uniquement, retorquer l’embrayage *(clutch) d’origine à 110 lb-pi, desserrez le boulon, puis terminez à 60 lb-pi.

4-Assurez-vous qu'il n'y a AUCUNE fuite d'échappement, en particulier le pré-turbo qui détruit la puissance et « spool up ». Cela signifie que lors de l'installation d'un collecteur d’échappement *(header), avant de tout fermer, positioner la motoneige de manière à pouvoir la démarrer et vérifiez les fuites d'air avant que le header ne devienne trop chaud (la main près de la flange d'échappement et de la V-band pour sentir le flux d'air). On peut aussi parfois le remarquer au son. Il est assez courant que la V-band ne soit pas installée correctement et fuit un peu ... (vérifiez qu'il n'y a aucun écart entre les flanges).

5-Toute puissance supérieure à 300 HP nécessitera un upgrade de la pompe à carburant. Après avoir changé la pompe, assurez-vous que le raccord de retour en plastique rouge à 90 degrés en haut du réservoir est percé (retirez le restricteur à l'intérieur) à la même taille que le diamètre intérieur, le raccord noir est OK, aucun changement n'est nécessaire. Lors de l'installation d'une pompe à carburant, assurez-vous qu'il n'y a pas de fuites entre la sortie de pression et le cap de l'unité d'envoi. Vous pouvez le tester visuellement, faire attention à ne pas provoquer d'étincelle et assurez-vous d’avoir une bonne circulation d'air lors de ce test. Assurez-vous également que les pucks d'aspiration sont posées à plat au fond du réservoir dans le bon angle comme stock et que le filtre d'aspiration de la pompe à carburant est également à plat sur le fond de l'unité d'envoi.

Si vous installez une pompe de rechange, il est fortement recommandé d'ajouter un régulateur de pression de carburant réglable pour pouvoir surveiller la pression du carburant. La pression de carburant d'origine est de 43 psi, mais la plupart des tunes pour headers nécessitent 47 psi. Il est également recommandé d'utiliser notre sensor module O2 wideband pour assurer le bon fonctionnement et le succès de l'installation. Vous pouvez également « fine tuner » pour vous donner un avantage sur la compétition. Jetez aussi un coup d’œil au closed loop auto-tuning option pour ajustement automatique du ratio air/gas via ECU et sensor o2 .

 6- Ajustement de la upgraded Wastegate aftermarket (nouvelle mise à jour pour la saison 2020-2021):

Pour le turbo stock, nous utilisons un resort de 11 psi et réglons le crack pressure à 9 psi (demande une vérification, super important!). Le crack pressure est réglée à l'aide d'un testeur de pression mityvac ou d'un testeur similaire pour pressuriser le racord supérieur de la wastegate après son installation sur le turbo. Le crack pressure est la pression nécessaire pour commencer à déplacer le bras de la WG.

Sur l’upgrade du gros turbo, nous utilisons un resort de 14 psis pour une crack pressure de 12-13 psi.

*Nous n'enverrons pas de tunes aux personnes qui ne testent pas crack pressure. Parce que si la pression de fissuration est trop élevée, cela entraînera une condition de suralimentation indésirable et un contrôle de suralimentation incohérent.

Gardez à l'esprit que les nouveaux morceaux de mise à niveau de WG sont un changement de jeu dans les performances! Bobine plus rapide *(spool up) et niveau de boost élevé atteint sur les programations Max20 et plus.

Après une installation de kit haute performance (kit de réglage, silencieux et embrayage)

Pour plus de détails sur l'installation de Wastegate, veuillez regarder plus loin dans ce guide!

 

** Gros turbo toutes sled faisant plus de 30 psi de boost, une upgrade à 4-bar MAP sensor est obligatoire **

 

Préparation du châssis pour des performances élevées:

- Assurez-vous d'avoir une chenille serrée (ne doit pas du tout pendre une fois soulevée du sol, doit être difficile à pousser de la roue avant). Il est fortement préférable d'avoir le kit de 4 roues upgradé pour maintenir une tension de chenille fiable, en particulier lorsque vous utilisez une puissance élevée et / ou une vitesse rapide. L'exécution d'une chenille lâche va voler beaucoup de vitesse de pointe ( ballons de la chenille due au forces centrifuges). En plus, avoir une chenille lâche peut provoquer un ‘’ratcheting’’ des track drivers qui les endommagera et / ou la chenille. La course de radar nécessite une chenille TRÈS serrée car la vitesse cause une expansion.

-Les ajusteur de chenille « billet » sont fortement recommandés pour les modèles utilisant les ajusteurs mince en aluminium (certains casting d’origine peuvent craquer et une perte de tension de la chenille peut s'ensuivre)

-Si vos skis lèvent lors de l'accélération, vous pouvez resserrer les sangles de limitation situées à l'avant du traineau. Faire en sorte que la motoneige lève un peu (un pouce du sol) ou juste une légère pression de ski offre une meilleure accélération, les wheelies ne vous rendent pas plus vite, ça ne fait que donner l’impression d’aller plus vite. Si vous relevez trop les limiteurs, vous réduirez la traction et la motoneige ralentira. Toujours viser pour un juste milieu va donner un meilleur rendement!

 

-Longueur des studs/crampons ... la plupart de temps pour le sentier, nous recommandons des studs/crampons de 96 à 144 X 1,45 -1,6 " sur les motoneiges haute performance avec des lugs de track de 1- 1,25" de hauteur. Les crampons de 1,6 "nécessiteront des protecteurs de tunnel (STM). Pour les courses de Drag de courtes distances sur neige (660-1000 pieds), les studs de 1,6- 1,8" sont les recommendation pour 144 à 192. Pour les courses de radars de longue distance (2000 pieds +) 1,35 "- 1,45 " sont les meilleures pour 96 studs.

-Engrenages/*Gearing: Trail 24/50 ou 21/41 pour un GPS jusqu'à 123MPH, 21/38 pour 130MPH, 21/37 pour 135MPH et 22/37 pour 140MPH.

-Si tu veux un bon score, mets un gars léger dessus, LOL!

Clutching:

Ne pas accoter le rev limiteur ou le «sous-rever » sur du gaz de pompe (doit fonctionner 8500 RPM+ sur essence de pompe et ne pas dépasser 9600 RPM)

Embrayage Yamaha:

Fonctionnent bien jusqu'à environ 320HP. Elle peuvent aller un peu plus haut mais ne sont pas aussi efficace que les aftermarket ajustables. Nous recommandons les rampes Dalton. Nous avons une charte distinctive pour expliquer les pondérations requises. Pour l’embrayage secondaire, nous recommandons notre kit de ressort pour un meilleur backshift et un meilleur contrôle du RPM. Des rouleaux « Heavy Duty Rollers » sont recommandés pour la clutch secondaire.

Embrayage pour chat:

Elles fonctionnent bien jusqu'à 320HP. Ce ne sont pas mes clutchs préférées; les clutchs aftermarket sont une grande amélioration pour Arctic Cat. Encore une fois, les rampes Dalton sont recommandés avec le kit de clutch tornado pour la secondaire.

-STM 3VL (sentier limiter et drag / radar) fonctionne très bien. La plupart de nos records sont avec cette clutch ou les clutchs Yamaha avec des rampes.

-Tapp (Pour une utilisation trail et course, nouvelle clutch cette année, incroyablement silencieux et réputé pour sa durabilité)

 

TD flasher/ Copitrail tech points:

-Firmware, c’est une technologie en constante évolution, beaucoup de nouvelles fonctionnalités cette année, fine tuning de closed loop pour les clients avancés. Utilisez toujours la dernière version du firmware disponible, sauf si indication contraire (firmware spécial disponible pour les courseurs et les tuners)



-Lorsque vous reflashez pour un "DASH" reflash, débranchez d'abord le module Wideband O2 du harnais complètement.

Se mettre à jour avec la dernière version de l’application Gap Flasher par l’historique de l'application ou dans l'application Copitrail sur l'Apple Store. Si vous partez courser et que tout se passe bien avec la motoneige et l'application, ne le changez pas à la dernière minute!

 

 

Plus d'instructions d'installation de Turbosmart Wastegate et de conseils pour les propriétaires de turbo d'origine ET de gros turbo.

Pour être éligible aux updraded Wastegates, vous devez être mécaniquement enclin car ce n'est pas aussi facile que la plupart des autres mods. Une attention particulière doit être accordée à l'acheminement des vaccuum lines et au crack pressure exacte de la wastegate. En outre, vous aurez besoin de plus d'options pour confirmer que tout fonctionne comme il se doit soit; un flasheur TD avec des capacités de datalogging et le closed loop auto tunning option. Ces tunes nous tiennent à cœur et nous représentent, c’est pourquoi votre sécurité nous tien tout aussi à coeur. Les upgraded WG sont un avantage pour les gros setups, avec Header et ceux qui veulent faire fonctionner le carburant de course et avoir un contrôle maximal de l'ECU sur le boost (nouvelle fonction de *boost timer)

Vous devrez retirer et percer le restricteur / raccord d’origine situé sur la sortie du compresseur du turbo d'origine. Et puis réinsérez le raccord d'origine dans le boitier. Le plus petit raccord sera bloqué et le plus grand raccord va au nouveau solénoïde à double port que nous fournissons. Cela garantira un contrôle de boost approprié et est obligatoire. Veuillez suivre le schéma pour le bon acheminement du vacuum line. Faites très attention au routage, un routage incorrect peut provoquer une condition de d’ ‘’over-boost’’ dangereuse ou une condition de sous-boost. De nouvelles tunes TD ECU devront être envoyées pour exécuter cet upgrade spécial de la Wastegate.

 capture23.jpg